Camille SERME World Professionel Squash Player

Camille SERME World Professionel                            Squash Player

Chpt du monde à Penang du 18 au 23 mars

photo_2 bis.JPG

 

photo_1 bis.JPG

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décidemment cette année je fais beaucoup de nouvelles destinations :)

Penang (Malaisie) recevait le 29ème championnat du monde individuel féminin.
La petite anecdote est qu’il s’agissait de celui de 2013. La WSA n’avait pas réussi à l’organiser en temps et en heure, aucune ville ne s’était portée volontaire pour l’évènement lors de l'année 2013, donc il a été reporté.

 

Mais ce championnat fut un vrai succès !
Le squash est un sport très populaire en Malaisie grâce à la numéro 1 mondiale Nicol David.
De ce fait, la cérémonie d’ouverture a été grandiose, avec feu d’artifice à l’extérieur du gymnase qui abritait le court vitré.

 

Côté compétition, j’étais opposée au 1er tour à une qualifiée. Donc je n’ai su que la veille avant le match qui allait être mon adversaire. Et ce fut la plus jeune compétitrice du tournoi : Habiba Mohamed, 14 ans.

Elle a beau être jeune, elle n’a peur de rien et se fiche de l’adversaire qu’elle a en face d’elle !

Malgré quelques blocs et coup de coude reçu, j’ai réussi à m’imposer 3/0.

Au second tour, c’est Nicolette Fernandez que j’ai rencontré, tombeuse de Rachel Grinham, ancienne championne du monde en 2007.

Là encore je n’ai pas très bien démarré le match, un peu trop tendu, je faisais beaucoup de fautes.

Heureusement j’ai su me reprendre, me détendre et jouer à un meilleur niveau.
Victoire 3/0 :)

 

En quart de finale, j’ai retrouvé une adversaire que je joue beaucoup depuis ces 10 derniers mois : Nicol David.

Bien décidé à enfin prendre ma revanche et à ne plus penser à ce mauvais tirage au sort, je ne suis pas passée loin de l’exploit qui était de faire tomber la malaisienne chez elle, devant son public.
Après 76min de match, je me suis finalement inclinée 3/2.
Je n’y avais jamais autant cru, la déception fut grande…

Mais j’ai encore appris, et je pense avoir passé un vrai cap mental lors de ce championnat : il y a du mouvement dans la hiérarchie mondiale, tout devient de plus en plus accessible et je me dis « pourquoi pas moi ? ».


Alors, affaire à suivre… ;)

 



31/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres