Camille SERME World Professionel Squash Player

Camille SERME World Professionel                            Squash Player

WSA Windy City Open du 28 février au 3 mars

photo_2.JPG

 

photo_1.JPG

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Windy City Open avait lieu à Chicago, aux Etats-Unis.

Il y a tellement de vent et de courant d’air dans cette ville qu’elle a été surnommée la « Windy city ».
Et je peux confirmer que ce surnom lui va très bien : il faisait très froid à cette époque de l’année, jusqu’à -15°C!
Le club et l’hôtel n’étaient qu’à 2 blocs l’un de l’autre, mais nous étions quand même gelés juste pour faire 5min de trajet !

 

A part ça, c’est une ville très agréable, les gens y sont très gentils et accueillants. Il y a plein de choses à faire et à voir.

 

Mais j’y étais en compétition, rappelons-le ! ;)

 

Mon 1er match m’opposait à l’égyptienne Omneya Abdel Kawy, numéro 13 mondiale actuellement mais qui a été 4 en 2010.
Je savais donc que cela pouvait être un match « piège », un des premiers tours les plus difficiles sur lequel on peut tomber.
Après 1h de match et 4 jeux, dont le dernier au tie-break, je me suis imposée finalement 3/1.

Contente d’avoir passé ce premier match difficile…

 

Au second tour, je tombais contre l’anglaise Alison Waters, numéro 4 mondiale.
Je pense que j’avais un petit avantage psychologique étant donné que je l’avais battu les 2 dernières fois que nous nous étions rencontrés en WSA.

Je me suis sentie super bien physiquement pendant ce match, et mon plan tactique a très bien fonctionné, ce qui m’a permis de gagner 3/0.

 

En demi-finale, je retrouvais Laura Massaro, numéro 2 mondial, et que je joue souvent ces derniers temps.
J’avais très envie de prendre ma revanche du tournoi de New-York (le TOC en janvier) où  elle m’avait battu 3/1.
Malheureusement, cette fois encore, elle a été très forte de détermination, et moi un peu trop fébrile et trop gentille face à cette adversaire qui prend de la place sur le court.
Défaite 3/2 après 1h30 de match : très grosse bataille, mais déçue de perdre comme ça…

 

Demi-finale d’un 50000$ reste positif pour moi, et j’ai vu les pistes de travail que je dois approfondir.



31/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres